La période de professionnalisation, pour renforcer les compétences de vos salariés en poste

 

Réservée aux salariés en CDI de votre entreprise, la période de professionnalisation est organisée sur le principe de l’alternance. Le salarié de votre entreprise reste en poste, à temps plein ou partiel, et bénéficie d’une formation chez PÔLE ALTERNANCE FORMATION qui favorise son maintien dans l’emploi.

Pour quel salarié ?

La période de professionnalisation est réservée aux salariés en contrat indéterminé (CDI) :

  • dont la qualification est insuffisante au regard des évolutions des organisations et des technologies,
  • ayant 20 années d’activité professionnelle ou âges d’au moins 40 ans et justifiant d’une ancienneté minimum d’un an au sein de l’entreprise.
  • femmes reprenant leur activité professionnelle après un congé maternité.
  • hommes et femmes de retour de congé parental.
  • travailleurs handicapés et autres bénéficiaires de l’obligation d’emploi (Article L.323-3 du Code du Travail).
  • envisageant la création ou la reprise d’une entreprise.

 

Quelles qualifications visées ?

  • Un diplôme ou un titre à finalité professionnelle enregistré dans le répertoire national des certifications professionnelles,
  • Une qualification professionnelle établie par la commission paritaire nationale de l’emploi d’une branche professionnelle,
  • Une qualification professionnelle reconnue dans les classifications d’une convention collective de branche.

 

A l’initiative de qui ?

De l’employeur, avec l’accord écrit de l’employé, dans le cadre d’un plan de formation.

Du salarié au titre du Droit Individuel à la Formation (DIF).

 

 

Quelle est la Durée de la période de professionnalisation ?

Elle est définie en fonction de la durée de la formation suivie et des accords de branches (consultez votre OPCA)

 

Quand le salarié se forme t-il ?

Sur le temps de travail du salarié avec maintien de sa rémunération ou en dehors de son temps de travail pour tout ou partie.

 

Quelle rémunération pour le salarié ?

Les actions de formation mises en œuvre pendant la période de professionnalisation et pendant le temps de travail donnent lieu au maintien par l’employeur de la rémunération du salarié. Si la formation a lieu en dehors du temps de travail, l’employeur doit verser au salarié une allocation de formation dont le montant est égal à 50 % de la rémunération nette de référence du salarié concerné.

 

Comment est financée la formation du salarié ?

Les heures de formation sont financées par l’OPCA de votre entreprise au titre de l’Alternance ; dans certaines conditions et pour certaines branches professionnelles, un financement complémentaire peut être pris en charge par le plan de formation. Pour en savoir plus, contactez-nous ou rapprochez-vous de votre OPCA, les modalités dépendant de l’accord de branche de votre entreprise.